Les jurys occidentaux se plaignent des stars Aya Nakamura et Booba.

Le 12 février, la chanteuse Aya Nakamura a été morfondue par les exploits de la musique. Cependant, il est à remarquer que l'illustre chanteuse n’est pas l'unique artiste afro-descendante à ne pas être remarquée par les importantes cérémonies occidentales ces dernières dizaines d'années.

La Star Aya Nakamura déconsidérée nonobstant sa réussite.

L'interprète de ≪Pookie≫ a reçu plusieurs fois des désolations des victoires. La chanteuse franco-malienne a eu une défaite musicale contre Bigflo et Oki l'année surpassée dans la classification« Album de musiques urbaines ». Outre cela, elle eut la même année une perte contre Boulevard des airs dans le rang « Chanson originale comme Djadja≫.
Emmanuel Parent, professeur des conférences en musique et en ethnomusicologie, atteste que Nakamura est l'artiste française la plus renommée dans le monde depuis Edith Piaf. En 2020,il est constaté que cet artiste n'avait pas été nommée.
Outre, le titre ≪Djadja≫ s’était grimpé en tête des ventes aux Pays-Bas dans les années 2018. Aya Nakamura représente la France, postcoloniale au même titre que Mbappé lors de ses concerts à l’étranger. Cependant, les grandes institutions de la France n’acceptent pas le fait qu'elle soit là représentante de la culture nationale.

Booba, boycotté d’une cérémonie à deux vitesses

Booba a été baptisé pour une réussite de la musique dans le classement. Ce rappeur fêtait ses dix ans de carrière quand il a reçu une nomination. Cette année-là, la star sortit un autre album félicité appelé ≪lunatic≫. Cependant, le Duc de Boulogne a pris la décision de refuser la célébration. La pensée prise par les médiateurs étaient de désolidariser la fête en deux soirées. L'une, vouée principalement aux découvertes et aux musiques Urbaines. Et s'agissant de l'autre, contre toutes les diversess catégories de grand publics. Booba résilie dans un communiqué une sous-traitance des musiques appelées “ cruciales” et des découvertes à une soirée secondaires.